000 01631cam1 2200361 i 4500
001 42364
010 _a978-2-343-08913-3
_bbr.
_d18 EUR
019 _a1
073 0 _a9782343089133
090 _a42364
100 _a20160411d2016 m||z0frey5003||||ba
101 0 _afre
102 _aFR
105 _ay|||z|z||00yy
181 _ctxt
182 _cn
200 1 _aVisages de l'émigration portugaise
_fJoaquim Tenreira Martins
_gpréface Maria Manuela Aguiar
210 _aParis
_cL'Harmattan
_d2016
_e14-Condé-sur-Noireau
_gImpr. Corlet Numérique
_939981
215 _a1 vol. (173 p.)
_d22 cm
330 _aL'écoute, le regard, la tendresse, la poignée de main affectueuse, la parole partagée, l'émotion ressentie, les vies en ton mineur… À travers une diversité de textes inspirés par son expérience dans le domaine social, Joaquim Tenreira Martins a écrit sur lui-même et sur le travail qu'il a réalisé à l'Ambassade du Portugal à Bruxelles : "Je me considère comme un sculpteur de visages que je remodèle pour leur donner une autre image, une autre vie". - Présentation éditeur
606 _926804
_aémigration et immigration
606 _943647
_aportugais
_xpopulation
606 _926751
_arécits personnels
607 _928253
_aPortugal
_xpays
607 _929709
_aBelgique
_xpays
676 _952
_a325.24
689 _948
_a2 Émigrer
689 _949
_a2A Les migrations
700 _aMartins
_bJoaquim Tenreira
_4070
_945149
_f1945-...
702 _aAguiar
_bMaria Manuela
_4080
_945150
_f1942-...
801 3 _aFR
_bElectre
_c20160411
_gAFNOR
830 _aELECTRE2016-04-13_SCI_courante_22 20160506
942 _n0