Accueil sur rendez-vous pour toute personne justifiant d’une recherche du mardi au vendredi de 10h à 17h.

Vue normale Vue MARC vue ISBD

Can't Stop Won't Stop : une histoire de la génération hip-hop. / Jeff Chang

Type : LivreGenre : Auteur: Auteur, CHANGEditeur : Paris : Allia , 2006Description matérielle : 1 vol. (665 p.)ISBN : 2844852297.Résumé : Résumé : "Passe en revue l'histoire, les acteurs et les enjeux du hip hop dans son contexte politico-culturel du début des années 80. Sur plus de six-cent pages, une encyclopédie critique à l'iconographie fournie." - Respect mag. Plus qu'une histoire du rap à proprement parler, Can't Stop Won't Stop (d'après la devise du gang des Crips) est avant tout l'histoire de la constitution d'une génération et de ses combats pour être reconnue dans un contexte politico-social qui aurait voulu la réduire au silence et à l'invisibilité. On voit ainsi comment les revendications civiques des Noirs américains sont passées du terrain politique au terrain culturel, les rappeurs ayant prêté leur voix pour incarner le mécontentement, la frustration, parfois aussi la joie sauvage et sans honte de cette génération. Jeff Chang examine à la loupe, fort de centaines d'entretiens et de recherches minutieuses, les quatre phénomènes principaux qui constituent son expression : les MC (Masters of Ceremony), les DJ, la breakdance et l'art du graffiti. Remontant aux origines, parfois anciennes, de ces mouvements (les block parties de Kool Herc, inspirées de sa Jamaïque natale), il retrace la saga d'Afrika Bambaataa, qui rendit le hip-hop populaire dans le monde entier et créa la "Zulu Nation". Il observe les avatars du "Message" jusqu'à l'apparition du rap "new school" de la Côte Est (Run DMC, puis Public Enemy). La deuxième partie du livre est consacrée davantage à la Côte Ouest, qui voit l'émergence du gangsta rap avec Niggers With Attitude, revers vitriolé des grands discours moralisateurs à la Chuck D. Brisant tous les clichés ordinairement véhiculés, Can't Stop Won't Stop est une extraordinaire plongée politico-culturelle au coeur d'une Amérique ravagée par les tensions raciales, et d'une génération sacrifiée à la recherche de son unité. C'est de surcroît la meilleure et la plus complète histoire des gangs américains. "(Résumé éditeur)Note : Allia, 2006, 665 p.Sujet - Nom commun:hip hop | rap | break dance | graffiti | histoire | iconographie | racisme | Noirs Américains -- population Sujet - Nom géographique:USA -- pays Dewey : 307.760 9Plan de classement : :10 Arts | 10A Histoire, mouvements, collections
Type de document Site actuel Cote Statut Date de retour prévue Réservations
Consultable sur place Consultable sur place Fonds général 10A 307.760 9 CHA (Parcourir l'étagère) Exclu du prêt
Réservations : 0

Allia, 2006, 665 p.

Résumé "Passe en revue l'histoire, les acteurs et les enjeux du hip hop dans son contexte politico-culturel du début des années 80. Sur plus de six-cent pages, une encyclopédie critique à l'iconographie fournie." - Respect mag.
Plus qu'une histoire du rap à proprement parler, Can't Stop Won't Stop (d'après la devise du gang des Crips) est avant tout l'histoire de la constitution d'une génération et de ses combats pour être reconnue dans un contexte politico-social qui aurait voulu la réduire au silence et à l'invisibilité. On voit ainsi comment les revendications civiques des Noirs américains sont passées du terrain politique au terrain culturel, les rappeurs ayant prêté leur voix pour incarner le mécontentement, la frustration, parfois aussi la joie sauvage et sans honte de cette génération. Jeff Chang examine à la loupe, fort de centaines d'entretiens et de recherches minutieuses, les quatre phénomènes principaux qui constituent son expression : les MC (Masters of Ceremony), les DJ, la breakdance et l'art du graffiti.
Remontant aux origines, parfois anciennes, de ces mouvements (les block parties de Kool Herc, inspirées de sa Jamaïque natale), il retrace la saga d'Afrika Bambaataa, qui rendit le hip-hop populaire dans le monde entier et créa la "Zulu Nation". Il observe les avatars du "Message" jusqu'à l'apparition du rap "new school" de la Côte Est (Run DMC, puis Public Enemy). La deuxième partie du livre est consacrée davantage à la Côte Ouest, qui voit l'émergence du gangsta rap avec Niggers With Attitude, revers vitriolé des grands discours moralisateurs à la Chuck D.
Brisant tous les clichés ordinairement véhiculés, Can't Stop Won't Stop est une extraordinaire plongée politico-culturelle au coeur d'une Amérique ravagée par les tensions raciales, et d'une génération sacrifiée à la recherche de son unité. C'est de surcroît la meilleure et la plus complète histoire des gangs américains. "(Résumé éditeur)

Centre de ressources Abdelmalek Sayad - Établissement public du Palais de la Porte Dorée - Musée national de l'histoire de l'immigration
293 avenue Daumesnil 75012 Paris - Tél : 01 53 59 15 92 - mediatheque.sayad[at]palais-portedoree.fr