Accueil sur rendez-vous pour toute personne justifiant d’une recherche du mardi au vendredi de 10h à 17h.

Vue normale Vue MARC vue ISBD

Ma mère, l'Algérie / Jean Pélégri

Type : LivreGenre : Biographie, autobiographieAuteur: Auteur, Pélégri, Jean, 1920-2003Editeur : Arles : Actes Sud , 2003Collection : BabelDescription matérielle : 1 vol. (96 p.) ; 18 cmISBN : 2760923339 ; 9782742742240.Résumé : Né en 1920 dans la Mitidja, Jean Pélégri a fait les campagnes de Corse, de France et d'Allemagne comme engagé volontaire. Professeur de lettres, il a enseigné en France et en Algérie. Il célèbre ici sa terre natale qu'il a par deux fois quittée mais jamais abandonnée. (Electre)Extrait : "J'espère qu'on le comprendra, je ne dis pas tout cela sans gêne, sans douleur. Je le dis pour l'Algérie, qui reste mon pays d'origine et de référence. Je le dis pour le peuple algérien, qui reste ma pierre de touche et mon recours dans le doute. Je le dis par égoïsme - parce que l'Algérie m'a fait. Comme une mère. Parce que le peuple algérien m'a appris l'essentiel de ce qu'il est nécessaire de savoir dans une vie. Parce que son échec, pour des raisons obscures, me semble aussi le mien. Parce que je ne suis plus moi-même quand elle n'est plus elle-même. Parce que j'en ai besoin comme d'un pain quotidien. Parce qu'elle est écrite en moi à tout jamais et parce qu'il en sera ainsi, comme pour mon père, jusqu'à l'heure de ma mort." - Jean PélégriSujet - Nom commun : mémoire individuelle | colonisation | culture | famille | Pieds-noirs Sujet - Nom géographique : Algérie -- pays d'origine
Type de document Site actuel Cote Statut Date de retour prévue Réservations
Consultable sur place Consultable sur place Fonds littéraire PEL A (Parcourir l'étagère) En réserve
Réservations : 0

Né en 1920 dans la Mitidja, Jean Pélégri a fait les campagnes de Corse, de France et d'Allemagne comme engagé volontaire. Professeur de lettres, il a enseigné en France et en Algérie. Il célèbre ici sa terre natale qu'il a par deux fois quittée mais jamais abandonnée. (Electre)

"J'espère qu'on le comprendra, je ne dis pas tout cela sans gêne, sans douleur.
Je le dis pour l'Algérie, qui reste mon pays d'origine et de référence. Je le dis pour le peuple algérien, qui reste ma pierre de touche et mon recours dans le doute. Je le dis par égoïsme - parce que l'Algérie m'a fait. Comme une mère. Parce que le peuple algérien m'a appris l'essentiel de ce qu'il est nécessaire de savoir dans une vie. Parce que son échec, pour des raisons obscures, me semble aussi le mien.
Parce que je ne suis plus moi-même quand elle n'est plus elle-même. Parce que j'en ai besoin comme d'un pain quotidien. Parce qu'elle est écrite en moi à tout jamais et parce qu'il en sera ainsi, comme pour mon père, jusqu'à l'heure de ma mort." - Jean Pélégri Extrait

Centre de ressources Abdelmalek Sayad - Établissement public du Palais de la Porte Dorée - Musée national de l'histoire de l'immigration
293 avenue Daumesnil 75012 Paris - Tél : 01 53 59 15 92 - mediatheque.sayad[at]palais-portedoree.fr