Accueil sur rendez-vous pour toute personne justifiant d’une recherche du mardi au vendredi de 10h à 17h.

Vue normale Vue MARC vue ISBD

Nocturne iranien : mémoires d'exil du colonel Bidgoli Rad, de l'armée de l'air impériale iranienne / [publié par] Claudine Monin-Krijan

Type : LivreGenre : Auteur: Monin-Krijjan, Claudine, Auteur, 19..Editeur : Paris : L'Harmattan , 2006Description matérielle : 1 vol. (241 p.) : couv. ill. en coul. ; 22 cmISBN : 2296017339 ; 2-296-01733-9.Résumé : "Les aventures de la famille Bidgoli Rad, obligée de fuir l'Iran après la révolution, sont racontées en contrepoint des mémoires du colonel, un pilote de chasse, emprisonné et torturé par les islamistes. Le groupe part un soir de janvier, sans valise ni visa, longe à dos de cheval les précipices du Kurdistan alors qu'il gèle à pierre fendre, court le risque d'être emprisonné en Turquie ou expulsé vers le Portugal. Un chapitre pour chaque jour d'une prodigieuse décade... " La gangue de neige s'agite. De ce que j'avais pris pour des congères sortent des hommes tandis que des chevaux recouverts de neige se redressent et s'ébrouent. Une voix vibrante retentit : " Bienvenue au Kurdistan libre ! " Ce voyage vers la liberté, dans des décors renouvelés, avec des gens différents, hors de mes habitudes, est une initiation. Au bout du chemin, je ne serai plus le même. " En France, il faut apprendre une nouvelle langue et tout recommencer à zéro. Pour faire vivre sa famille, le colonel se reconvertit en maçon, gardien de nuit, chef d'entreprise, tout en rejoignant le mouvement de l'opposition iranienne à Paris. Hélas, les ennemis n'ont eu de cesse d'abattre Chapour Bakhtiar, le chef de la résistance. Reste la musique. " Quand j'accorde mon instrument, je ne veux pas seulement qu'il sonne juste, je recherche aussi qu'il me permette d'entrer en résonance avec quelque chose que j'ai laissé là-bas, l'inaliénable de l'Iran, son âme." - DecitreSujet - Nom commun:1970-2000 | iranien -- population | récit personnel | violence politique | exil | politique et gouvernement | réfugié Sujet - Nom géographique:Iran -- pays Dewey : 305.891 5Plan de classement : :7 Vivre en France | 7A Populations et groupes sociaux | 7A1 Populations par origine
Type de document Site actuel Cote Statut Date de retour prévue Réservations
Consultable sur place Consultable sur place Fonds général 7A1 305.891 5 MON (Parcourir l'étagère) Exclu du prêt
Réservations : 0

"Les aventures de la famille Bidgoli Rad, obligée de fuir l'Iran après la révolution, sont racontées en contrepoint des mémoires du colonel, un pilote de chasse, emprisonné et torturé par les islamistes.
Le groupe part un soir de janvier, sans valise ni visa, longe à dos de cheval les précipices du Kurdistan alors qu'il gèle à pierre fendre, court le risque d'être emprisonné en Turquie ou expulsé vers le Portugal. Un chapitre pour chaque jour d'une prodigieuse décade... " La gangue de neige s'agite. De ce que j'avais pris pour des congères sortent des hommes tandis que des chevaux recouverts de neige se redressent et s'ébrouent.
Une voix vibrante retentit : " Bienvenue au Kurdistan libre ! " Ce voyage vers la liberté, dans des décors renouvelés, avec des gens différents, hors de mes habitudes, est une initiation. Au bout du chemin, je ne serai plus le même. " En France, il faut apprendre une nouvelle langue et tout recommencer à zéro. Pour faire vivre sa famille, le colonel se reconvertit en maçon, gardien de nuit, chef d'entreprise, tout en rejoignant le mouvement de l'opposition iranienne à Paris.
Hélas, les ennemis n'ont eu de cesse d'abattre Chapour Bakhtiar, le chef de la résistance. Reste la musique. " Quand j'accorde mon instrument, je ne veux pas seulement qu'il sonne juste, je recherche aussi qu'il me permette d'entrer en résonance avec quelque chose que j'ai laissé là-bas, l'inaliénable de l'Iran, son âme." - Decitre

Centre de ressources Abdelmalek Sayad - Établissement public du Palais de la Porte Dorée - Musée national de l'histoire de l'immigration
293 avenue Daumesnil 75012 Paris - Tél : 01 53 59 15 92 - mediatheque.sayad[at]palais-portedoree.fr