Accueil sur rendez-vous pour toute personne justifiant d’une recherche du mardi au vendredi de 10h à 17h.

Vue normale Vue MARC vue ISBD

Force-Bonté / Bakary Diallo ; préface Mohamadou Kane

Type : LivreGenre : Biographie, autobiographieAuteur: DIALLO, BakaryEditeur : Dakar : Nouvelles Éditions Africaines (NEA) , 1985Description matérielle : 1 vol. (171 p.)ISBN : 2723610004.Résumé : Résumé : "Les romanciers africains ont puisé leur inspiration chez l'auteur de Batouala (René Maran), et ont rejeté dans l'oubli l'oeuvre de Bakary Diallo. Celle-ci s'embarrassait de peindre les "vertus cardinales" de la France, la bonté et la force, alors que les écrivains de la négritude jetaient sur le passé un regard nostalgique et dénonçaient les méfaits de la colonisation. (...) Bakary Diallo fait d'entrée de jeu figure de dernier panégyriste de la colonisation française", clôturant la série des Amadou Ndiaye Duguay Clédor, Amadou Mapaté Diagne et "toute une intelligentsia plus politique que culturelle qui s'épanouit à Saint-Louis, autour de la première guerre mondiale." - Mohamadou Kane, préface. Un des premiers ouvrages écrits en français par un africain, "pasteur peul engagé dans l'Armée française à Saint-Louis le 4 février 1911, puis envoyé au Maroc et sur le front français contre l'Allemagne, où il aura la machoîre fracassée, ce qui le conduira d'hopital en hopital, d'Epernay, Neuilly, Paris, à Meudon. La citoyenneté française lui sera accordée en 1920, et il vivra à Paris dans des conditions assez pénibles." - Mohamadou Kane, préfaceNote : Rieder, 1926Sujet - Nom commun : soldat | tirailleur | colonisation | histoire | naturalisation | sénégalais -- population | peul -- population Sujet - Nom géographique : Epernay -- commune | Paris -- commune | Neuilly -- commune | Meudon -- commune Dewey : 843
Type de document Site actuel Cote Statut Date de retour prévue Réservations
Empruntable Empruntable Fonds littéraire DIA A (Parcourir l'étagère) Disponible
Réservations : 0

Rieder, 1926

Résumé "Les romanciers africains ont puisé leur inspiration chez l'auteur de Batouala (René Maran), et ont rejeté dans l'oubli l'oeuvre de Bakary Diallo. Celle-ci s'embarrassait de peindre les "vertus cardinales" de la France, la bonté et la force, alors que les écrivains de la négritude jetaient sur le passé un regard nostalgique et dénonçaient les méfaits de la colonisation. (...) Bakary Diallo fait d'entrée de jeu figure de dernier panégyriste de la colonisation française", clôturant la série des Amadou Ndiaye Duguay Clédor, Amadou Mapaté Diagne et "toute une intelligentsia plus politique que culturelle qui s'épanouit à Saint-Louis, autour de la première guerre mondiale." - Mohamadou Kane, préface.
Un des premiers ouvrages écrits en français par un africain, "pasteur peul engagé dans l'Armée française à Saint-Louis le 4 février 1911, puis envoyé au Maroc et sur le front français contre l'Allemagne, où il aura la machoîre fracassée, ce qui le conduira d'hopital en hopital, d'Epernay, Neuilly, Paris, à Meudon. La citoyenneté française lui sera accordée en 1920, et il vivra à Paris dans des conditions assez pénibles." - Mohamadou Kane, préface

Centre de ressources Abdelmalek Sayad - Établissement public du Palais de la Porte Dorée - Musée national de l'histoire de l'immigration
293 avenue Daumesnil 75012 Paris - Tél : 01 53 59 15 92 - mediatheque.sayad[at]palais-portedoree.fr