La médiathèque est en accès libre et gratuit du mardi au vendredi de 14h à 17h30 et le samedi de 14h à 19h

Vue normale Vue MARC vue ISBD

La Vallée des aigles : Autobiographie d'une fuite / Sorour Kasmaï

Type : LivreGenre : Biographie, autobiographieAuteur: KASMAÏ, SorourEditeur : s.l. : Actes Sud , 2006Description matérielle : 245 p.Résumé : Résumé : L'auteur raconte sa difficile fuite d'Iran après l'échec de la révolution iranienne pour les forces de gauche qui avaient soutenus Khomeiny. Puis elle raconte son exil en Russie et son retour en Iran. "Il y a vingt ans, deux jeunes Iraniennes de Téhéran, francophiles et francophones, deux soeurs, deux jeunes militantes, fuyaient la terreur militante des mollahs et la révolution qui dévorait ses propres enfants. Après plusieurs tentatives rocambolesques, poursuivies par les gardiens de la révolution, les deux soeurs tenteront, au péril de leur vie, de quitter leur pays, à cheval, à travers les montagnes du Kurdistan iranien... Arrivées enfin en Turquie, elles rejoignent leurs parents réfugiés en France où, chacune d'elle vivra sa vie d'exilée - la narratrice ayant fait, cependant, un peu plus tard, un détour par Moscou et Tbilissi. Il lui faudra attendre deux décennies pour revoir son pays... bien changé. Sorour Kasmai vit à Paris. Spécialiste de la littérature iranienne contemporaine, elle dirige la collection "Horizons persans" aux éditions Actes Sud." - présentation de l'éditeurExtrait : PAYS D'ORIGINE : "Téhéran vivait cette année-là ses jours les plus noirs, ses nuits les plus blanches. Après une première vague d'exécutions révolutionnaires d'hommes politiques et de ministres du Shah, le tour était venu des révolutionnaires de tout bord..."EMIGRER : « ceux qui traversent les frontières naturelles de ce monde n'ont pas besoin de passeport. » p 185ICI ET LA-BAS : « De nous trois, ce fut d'abord ma mère qui retourna en Iran. En revenant du cimetière, le jour de l'enterrement de mon père, elle ressortit son passeport iranien, oublié depuis vingt ans au fond d'un tiroir. ( ) Comme si avec la mort de mon père, son exil aussi était terminé. « p 183p201 « Après vingt ans de vie veut bien m'accueillir de nouveau. » Note : Actes Sud, 2006Sujet - Nom commun : femme | dictature | exilé | réfugié | retour Sujet - Nom géographique : Iran -- pays | Téhéran -- commune | Turquie -- Pays | Kurdistan -- région | Russie -- pays Dewey : 843
Type de document Site actuel Cote Statut Date de retour prévue Réservations
Consultable sur place Consultable sur place Fonds littéraire KAS R (Parcourir l'étagère) Exclu du prêt
Réservations : 0

Actes Sud, 2006

Résumé L'auteur raconte sa difficile fuite d'Iran après l'échec de la révolution iranienne pour les forces de gauche qui avaient soutenus Khomeiny. Puis elle raconte son exil en Russie et son retour en Iran. "Il y a vingt ans, deux jeunes Iraniennes de Téhéran, francophiles et francophones, deux soeurs, deux jeunes militantes, fuyaient la terreur militante des mollahs et la révolution qui dévorait ses propres enfants. Après plusieurs tentatives rocambolesques, poursuivies par les gardiens de la révolution, les deux soeurs tenteront, au péril de leur vie, de quitter leur pays, à cheval, à travers les montagnes du Kurdistan iranien... Arrivées enfin en Turquie, elles rejoignent leurs parents réfugiés en France où, chacune d'elle vivra sa vie d'exilée - la narratrice ayant fait, cependant, un peu plus tard, un détour par Moscou et Tbilissi. Il lui faudra attendre deux décennies pour revoir son pays... bien changé.
Sorour Kasmai vit à Paris. Spécialiste de la littérature iranienne contemporaine, elle dirige la collection "Horizons persans" aux éditions Actes Sud." - présentation de l'éditeur

Extrait PAYS D'ORIGINE : "Téhéran vivait cette année-là ses jours les plus noirs, ses nuits les plus blanches. Après une première vague d'exécutions révolutionnaires d'hommes politiques et de ministres du Shah, le tour était venu des révolutionnaires de tout bord..."EMIGRER : « ceux qui traversent les frontières naturelles de ce monde n'ont pas besoin de passeport. » p 185ICI ET LA-BAS : « De nous trois, ce fut d'abord ma mère qui retourna en Iran. En revenant du cimetière, le jour de l'enterrement de mon père, elle ressortit son passeport iranien, oublié depuis vingt ans au fond d'un tiroir. (
) Comme si avec la mort de mon père, son exil aussi était terminé. « p 183p201 « Après vingt ans de vie
veut bien m'accueillir de nouveau. »

Médiathèque Abdelmalek Sayad - Établissement public du Palais de la Porte Dorée - Musée national de l'histoire de l'immigration
293 avenue Daumesnil 75012 Paris - http://catalogue.histoire-immigration.fr - Tél : 01 53 59 15 92 - mediatheque.sayad[at]palais-portedoree.fr