Accueil sur rendez-vous pour toute personne justifiant d’une recherche du mardi au vendredi de 10h à 17h.

Vue normale Vue MARC vue ISBD

La fabrique des identités : l'encadrement politique des minorités caribéennes à Paris et New York / Audrey Célestine ; avec des photographies de David Damoison

Type : LivreGenre : Auteur: Celestine, Audrey, Auteur, 1980-....Editeur : Paris : Karthala , 2018Collection : Questions transnationalesDescription matérielle : 1 vol. (275 p.) : ill., couv. ill. ; 24 x 16 cmISBN : 9782811125226 ; 978-2-8111-2522-6.Résumé : Les mobilisations de minorités sont volontiers évoquées dans le débat public sous l'angle de la « dérive identitaire » et du « communautarisme » qui menaceraient le modèle français de citoyenneté. Cependant, rares sont les études qui s'intéressent en profondeur à leurs acteurs, à leurs dynamiques, à leur histoire. Dans cet ouvrage, Audrey Célestine s'attache à saisir au concret la fabrique de l'identité culturelle et politique de deux groupes sociaux : les Antillais en France et les Portoricains aux États-Unis. La dimension comparative de cette enquête revisite largement l'opposition traditionnelle entre un modèle français « universaliste » et un modèle américain « communautariste ». En mettant en regard de façon inédite deux trajectoires postcoloniales, ce livre montre que les processus de fabrication identitaire sont étroitement liés à la gestion par les autorités publiques des minorités ethniques et s'ancrent dans des mobilisations collectives ajustées au contexte d'accueil. En proposant une sociologie comparée des « identity politics », Audrey Célestine rappelle l'histoire longue et les logiques de transformation successive de ces identités ethniques jusqu'à aujourd'hui. - EditeurNote sur les bibliographies et les index présents dans le document : Bibliogr. p. [255]-275.Note de thèse : Texte remanié de : Thèse de doctorat : Science politique. Sociologie politique et politiques publiques : Paris, Institut d'études politiques : 2009Public : Public motivéSujet - Nom commun : 45796 | 26804 | 26762 | 23415 | 23585 | 23725Sujet - Nom géographique : 29940 | 29851 | 28235 | 29847 | 29432Sujet : Dewey : 306.409 44Plan de classement : : 9 Rencontres et métissages | 9A Diversité
Type de document Site actuel Cote Statut Date de retour prévue Réservations
Consultable sur place Consultable sur place Fonds général 9A 306.409 44 CEL (Parcourir l'étagère) Exclu du prêt
Réservations : 0

Bibliogr. p. [255]-275

Texte remanié de : Thèse de doctorat : Science politique. Sociologie politique et politiques publiques : Paris, Institut d'études politiques : 2009

Les mobilisations de minorités sont volontiers évoquées dans le débat public sous l'angle de la « dérive identitaire » et du « communautarisme » qui menaceraient le modèle français de citoyenneté. Cependant, rares sont les études qui s'intéressent en profondeur à leurs acteurs, à leurs dynamiques, à leur histoire. Dans cet ouvrage, Audrey Célestine s'attache à saisir au concret la fabrique de l'identité culturelle et politique de deux groupes sociaux : les Antillais en France et les Portoricains aux États-Unis. La dimension comparative de cette enquête revisite largement l'opposition traditionnelle entre un modèle français « universaliste » et un modèle américain « communautariste ». En mettant en regard de façon inédite deux trajectoires postcoloniales, ce livre montre que les processus de fabrication identitaire sont étroitement liés à la gestion par les autorités publiques des minorités ethniques et s'ancrent dans des mobilisations collectives ajustées au contexte d'accueil. En proposant une sociologie comparée des « identity politics », Audrey Célestine rappelle l'histoire longue et les logiques de transformation successive de ces identités ethniques jusqu'à aujourd'hui. - Editeur

Public motivé

Centre de ressources Abdelmalek Sayad - Établissement public du Palais de la Porte Dorée - Musée national de l'histoire de l'immigration
293 avenue Daumesnil 75012 Paris - Tél : 01 53 59 15 92 - mediatheque.sayad[at]palais-portedoree.fr