Accueil sur rendez-vous pour toute personne justifiant d’une recherche du mardi au vendredi de 10h à 17h.

Vue normale Vue MARC vue ISBD

Déportation et génocide : entre la mémoire et l'oubli / Annette Wieviorka

Type : LivreGenre : Auteur: WIEVIORKA, Annette, 1948-, AuteurEditeur : Paris : Pluriel , 2013Collection : PlurielDescription matérielle : 1 vol. (506 p.) : illustrations en noir et blanc, cartes ; 18 x 11 cmISBN : 9782818503027 ; 978-2-8185-0302-7.Résumé : Durant l'occupation et surtout à partir de 1942, environ 140 000 personnes furent déportées de France vers les camps nazis, dont 75 000 juifs. Seuls 2 500 d'entre eux figurent au nombre des 40 000 survivants. Ces terribles statistiques montrent à quel point la déportation et le génocide sont à la fois liés et distincts. Pourtant, recouverts par le nom emblématique d'Auschwitz, camps de concentration et centres d'extermination ont souvent été confondus par la mémoire collective, sans que soit nettement reconnue la spécificité du sort des juifs.Note : Le livre porte un copyright de chez Plon, cop. 1992. - Prix Henri-Hertz 1992Note sur les bibliographies et les index présents dans le document : Bibliogr. p. [477]-484. Glossaire. Index.Sujet - Nom commun:Seconde guerre mondiale (1939-1945) | shoah | déportation | camp de concentration | mémoire collective Dewey : 940.53Plan de classement : :1 Introduction à l’histoire de l’immigration | 1A Histoire de l’immigration
Type de document Site actuel Cote Statut Date de retour prévue Réservations
Consultable sur place Consultable sur place Fonds général 1A 940.53 WIE (Parcourir l'étagère) Exclu du prêt
Réservations : 0

Le livre porte un copyright de chez Plon, cop. 1992. - Prix Henri-Hertz 1992

Bibliogr. p. [477]-484. Glossaire. Index

Durant l'occupation et surtout à partir de 1942, environ 140 000 personnes furent déportées de France vers les camps nazis, dont 75 000 juifs. Seuls 2 500 d'entre eux figurent au nombre des 40 000 survivants.
Ces terribles statistiques montrent à quel point la déportation et le génocide sont à la fois liés et distincts. Pourtant, recouverts par le nom emblématique d'Auschwitz, camps de concentration et centres d'extermination ont souvent été confondus par la mémoire collective, sans que soit nettement reconnue la spécificité du sort des juifs.

Centre de ressources Abdelmalek Sayad - Établissement public du Palais de la Porte Dorée - Musée national de l'histoire de l'immigration
293 avenue Daumesnil 75012 Paris - Tél : 01 53 59 15 92 - mediatheque.sayad[at]palais-portedoree.fr