La médiathèque est en accès libre et gratuit du mardi au vendredi de 14h à 17h30 et le samedi de 14h à 19h

Vue normale Vue MARC vue ISBD

Un nègre à Paris

Type : LivreGenre : Fiction, romanAuteur: DADIE, Bernard D.Editeur : s.l. : Présence Africaine , 2000Description matérielle : 217 p.Résumé : Résumé : "Dès sa parution, "Un Nègre à Paris" annonçait une ouverture de la conscience africaine sur le monde occidental que Bernard Dadié devait, par la suite, enrichir dans "Patron de New York" et "La ville où nul ne meurt". Ouverture qui est aussi une confrontation animée en profondeur par une quête d'identité. Bernard Dadié va à Paris, il regarde et il juge, à la fois fasciné par cette ville, transfigurée dans l'imagination du jeune homme nourri de culture française, et critique : mesurant la réalité parisienne au mythe qu'il s'en était fait, au savoir scolaire qu'il en avait. Cet homme séduit, mais non dupe, erre dans la grande ville, c'est un homme soucieux surtout d'éprouver la consistance de son être-nègre face à ce monde blanc familier et étranger. Affaire sérieuse : cette flânerie souriante reste, sur le mode tendre et ironique une longue marche vers la reconnaissance. (J.H.)Extrait : Je suis à Paris, je foule le sol de Paris. Je regarde, partout des Blancs ; des employés blancs. Nulle part une tête de Nègre. C'est bien un pays de Blancs. Il fait frais ; le soleil se cache de honte. Il a conscience d'avoir commis à mon endroit une injustice en me grillant de la tête aux pieds, alors qu'il arrive à peine à bronzer les hommes d'ici. p.25Note : Présence africaine, 2000Sujet - Nom commun : représentation | Africains -- population Dewey : 843 Ce document apparaît dans la/les liste(s) : Africa_2020_litt_pionniers
Type de document Site actuel Cote Statut Date de retour prévue Réservations
Empruntable Empruntable Fonds littéraire DAD R (Parcourir l'étagère) Disponible
Réservations : 0

Présence africaine, 2000

Résumé "Dès sa parution, "Un Nègre à Paris" annonçait une ouverture de la conscience africaine sur le monde occidental que Bernard Dadié devait, par la suite, enrichir dans "Patron de New York" et "La ville où nul ne meurt". Ouverture qui est aussi une confrontation animée en profondeur par une quête d'identité. Bernard Dadié va à Paris, il regarde et il juge, à la fois fasciné par cette ville, transfigurée dans l'imagination du jeune homme nourri de culture française, et critique : mesurant la réalité parisienne au mythe qu'il s'en était fait, au savoir scolaire qu'il en avait. Cet homme séduit, mais non dupe, erre dans la grande ville, c'est un homme soucieux surtout d'éprouver la consistance de son être-nègre face à ce monde blanc familier et étranger. Affaire sérieuse : cette flânerie souriante reste, sur le mode tendre et ironique une longue marche vers la reconnaissance. (J.H.)

Extrait Je suis à Paris, je foule le sol de Paris. Je regarde, partout des Blancs ; des employés blancs. Nulle part une tête de Nègre. C'est bien un pays de Blancs. Il fait frais ; le soleil se cache de honte. Il a conscience d'avoir commis à mon endroit une injustice en me grillant de la tête aux pieds, alors qu'il arrive à peine à bronzer les hommes d'ici. p.25

Cliquer sur une image pour la voir dans la visionneuse

Médiathèque Abdelmalek Sayad - Établissement public du Palais de la Porte Dorée - Musée national de l'histoire de l'immigration
293 avenue Daumesnil 75012 Paris - http://catalogue.histoire-immigration.fr - Tél : 01 53 59 15 92 - mediatheque.sayad[at]palais-portedoree.fr