Accueil sur rendez-vous pour toute personne justifiant d’une recherche du mardi au vendredi de 10h à 17h.

Vue normale Vue MARC vue ISBD

Immigration et situations postcoloniales : le cas des Maghrébins en France / Abdelkader Belbahri

Type : LivreGenre : Auteur: Belbahri, Abdelkader, Auteur, 1947-....Editeur : Paris : l'Harmattan , 1988 • Montreuil : Centre d'information et d'étude sur les migrations internationales (CIEMI) , 1987Collection : Recherches universitaires et MigrationsDescription matérielle : 1 vol. (198 p.) : ill. ; 24 cmISBN : 2858029040.Résumé : Cette étude, qui s'inscrit dans le champ des migrations et des relations interethniques, a pour objet l'analyse socio-historique de la situation et du devenir de l'immigration maghrébine dans son interaction avec les structures de la société française. En effet, l'immigration maghrébine, trois quarts de siècle après les premiers recrutements coloniaux, fait aujourd'hui son entrée sur la scène politique et sociale. Dans les grandes villes industrielles, alors que des migrations précédentes, d'origine européenne, se sont succédées au rythme de leur insertion dans la société française, les Maghrébins - après une longue période de précarité résidentielle - sont l'objet d'interdits politico-administratifs. Leur position de minorité postcoloniale, accentuée par la crise économique, freine toute possibilité de mobilité sociale. Après un essai de synthèse des travaux sur le sujet réalisés en France, aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne, l'auteur présente les résultats d'enquêtes menées dans l'agglomération lyonnaise. Ce qui l'amène à distinguer deux types de présence à la vie urbaine : une forme d'accommodation ou de "précarité revendiquée" qui concerne une catégorie de l'immigration (les travailleurs isolés des quartiers de centre-ville) et les processus de constitution de micro-quartiers dans les ZUP de banlieue, correspondant à une assignation à résidence. Y sont mises en relief les modalités utilisées dans les différents groupes pour négocier le droit de participer à la vie de la cité et d'affirmer leur présence dans la vie publique.Note sur les bibliographies et les index présents dans le document : Bibliogr. p. 183-192.Note de thèse : Texte remanié de : Thèse de 3e cycle : Sociologie : Lyon 2 : 1982Sujet - Nom commun:histoire | insertion sociale | pratique urbaine | participation à la vie publique | maghrébin -- population Sujet - Nom géographique:région d'accueil : Rhône-Alpes | Lyon -- commune d'accueil Dewey : 305.892 761Plan de classement : :7 Vivre en France | 7A Populations et groupes sociaux | 7A1 Populations par origine
Type de document Site actuel Cote Statut Notes Date de retour prévue Réservations
Consultable sur place Consultable sur place Fonds général 7A1 305.892 761 BEL (Parcourir l'étagère) En réserve
Consultable sur place Consultable sur place Fonds général 7A1 305.892 761 BEL (Parcourir l'étagère) Exclu du prêt Don du CEPED
Réservations : 0

Bibliogr. p. 183-192

Texte remanié de : Thèse de 3e cycle : Sociologie : Lyon 2 : 1982

Cette étude, qui s'inscrit dans le champ des migrations et des relations interethniques, a pour objet l'analyse socio-historique de la situation et du devenir de l'immigration maghrébine dans son interaction avec les structures de la société française. En effet, l'immigration maghrébine, trois quarts de siècle après les premiers recrutements coloniaux, fait aujourd'hui son entrée sur la scène politique et sociale. Dans les grandes villes industrielles, alors que des migrations précédentes, d'origine européenne, se sont succédées au rythme de leur insertion dans la société française, les Maghrébins - après une longue période de précarité résidentielle - sont l'objet d'interdits politico-administratifs. Leur position de minorité postcoloniale, accentuée par la crise économique, freine toute possibilité de mobilité sociale. Après un essai de synthèse des travaux sur le sujet réalisés en France, aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne, l'auteur présente les résultats d'enquêtes menées dans l'agglomération lyonnaise. Ce qui l'amène à distinguer deux types de présence à la vie urbaine : une forme d'accommodation ou de "précarité revendiquée" qui concerne une catégorie de l'immigration (les travailleurs isolés des quartiers de centre-ville) et les processus de constitution de micro-quartiers dans les ZUP de banlieue, correspondant à une assignation à résidence. Y sont mises en relief les modalités utilisées dans les différents groupes pour négocier le droit de participer à la vie de la cité et d'affirmer leur présence dans la vie publique.

Centre de ressources Abdelmalek Sayad - Établissement public du Palais de la Porte Dorée - Musée national de l'histoire de l'immigration
293 avenue Daumesnil 75012 Paris - Tél : 01 53 59 15 92 - mediatheque.sayad[at]palais-portedoree.fr