Accueil sur rendez-vous pour toute personne justifiant d’une recherche du mardi au vendredi de 10h à 17h.

Vue normale Vue MARC vue ISBD

Je fais comme fait le nageur dans la mer / Sadek Aïssat

Type : LivreGenre : Fiction, romanAuteur: AÏSSAT, SadekEditeur : Alger : Barzakh , 2002Description matérielle : 1 vol. (207 p.)ISBN : 9961892356.Résumé : Résumé : "De D.Z. (pour El Djazaïr, sur les plaques minéralogiques d'Algérie ? ), le narrateur de ce livre, on ne saura pas grand-chose. Déambulant dans la banlieue parisienne, il prête ses sens et ses mots aux gens qu'il aime, aux gens qui l'aiment, aux gens qui aiment ceux qu'il aime. Dans cette superbe dérive mélancolique, Sadek Aïssat nous propose une méditation grave sur la douleur de l'exil, les vicissitudes de la mémoire et l'impérieuse nécessité de l'écriture, inlassablement bercées par les notes et la voix de El Anka... Sadek Aïssat est né en 1953 à Alger. Il a par ailleurs publié deux romans aux éditions Anne Carrière." - présentation de l'éditeurExtrait : « Nous faisions l'amour. J'ai conservé dans mon corps et dans mon âme la vérité de ce rêve, gardé en mémoire la braise des yeux de Sien dans la nuit de l'été, la supplication muette de sa bouche, la chaleur de son corps et au bout de son corps ouvert la pubescence humide dont ma main peut aujourd'hui encore dire l'émoi, et le tremblement qui secouait ma main quand elle allait à la rencontre de cet émoi. »Sujet - Nom commun : banlieue | exilé | mémoire | écriture Dewey : 843Plan de classement : : 2 Émigrer | 2A Les migrations
Type de document Site actuel Cote Statut Date de retour prévue Réservations
Empruntable Empruntable Fonds littéraire AÏS R (Parcourir l'étagère) Disponible
Réservations : 0

Résumé "De D.Z. (pour El Djazaïr, sur les plaques minéralogiques d'Algérie ? ), le narrateur de ce livre, on ne saura pas grand-chose. Déambulant dans la banlieue parisienne, il prête ses sens et ses mots aux gens qu'il aime, aux gens qui l'aiment, aux gens qui aiment ceux qu'il aime.
Dans cette superbe dérive mélancolique, Sadek Aïssat nous propose une méditation grave sur la douleur de l'exil, les vicissitudes de la mémoire et l'impérieuse nécessité de l'écriture, inlassablement bercées par les notes et la voix de El Anka...
Sadek Aïssat est né en 1953 à Alger. Il a par ailleurs publié deux romans aux éditions Anne Carrière." - présentation de l'éditeur

Extrait « Nous faisions l'amour. J'ai conservé dans mon corps et dans mon âme la vérité de ce rêve, gardé en mémoire la braise des yeux de Sien dans la nuit de l'été, la supplication muette de sa bouche, la chaleur de son corps et au bout de son corps ouvert la pubescence humide dont ma main peut aujourd'hui encore dire l'émoi, et le tremblement qui secouait ma main quand elle allait à la rencontre de cet émoi. »

Centre de ressources Abdelmalek Sayad - Établissement public du Palais de la Porte Dorée - Musée national de l'histoire de l'immigration
293 avenue Daumesnil 75012 Paris - Tél : 01 53 59 15 92 - mediatheque.sayad[at]palais-portedoree.fr