Accueil sur rendez-vous pour toute personne justifiant d’une recherche du mardi au vendredi de 10h à 17h.

Vue normale Vue MARC vue ISBD

Du balai : essai sur le ménage à domicile et le retour de la domesticité / François-Xavier Devetter & Sandrine Rousseau

Type : LivreGenre : Auteur: Auteur, DEVETTER, François-XavierEditeur : Paris : Raisons d'agir éditions , 2011Description matérielle : 1 vol. (140 p.) : tabl. ; 18 x 11 cmISBN : 9782912107589.Résumé : Résumé : Qui tient le balai à la maison ? Le ménage est tout sauf une simple affaire domestique. Il exprime en concentré les inégalités sociales les plus profondes qui ont trait aux relations entre hommes et femmes, au rapport à l'emploi selon les classes sociales et au sort réservé à bon nombre d'immigré-e-s. Le moindre paradoxe n'est pas de voir les pouvoirs publics consolider ces inégalités en soutenant les services privés à la personne. Au nom de la promotion professionnelle des femmes (aisées) et de l'emploi des femmes déqualifiées n'assisterait-on pas à un retour de la domesticité, en France, au XXIe siècle ? Au terme de leur enquête sur les ressorts sociaux, économiques et politiques de ce qui reste encore aujourd'hui « un sale boulot », les auteurs proposent une alternative émancipatrice : elle milite pour une autre répartition des temps alloués au travail et à la vie privée et pour une révolution intime, qui forcerait les hommes à prendre leur part du fardeau domestique et à se satisfaire d'affaires à peine moins bien rangées. La longue marche vers l'égalité vaut bien quelques faux plis. - Présentation éditeurNote sur les bibliographies et les index présents dans le document : Bibliogr. pp. 129-137.Sujet - Nom commun : emploi | métier : employé domestique | inégalité sociale Dewey : 331.12Plan de classement : : 7 Vivre en France | 7C Economie, travail

Bibliogr. pp. 129-137

Résumé Qui tient le balai à la maison ? Le ménage est tout sauf une simple affaire domestique. Il exprime en concentré les inégalités sociales les plus profondes qui ont trait aux relations entre hommes et femmes, au rapport à l'emploi selon les classes sociales et au sort réservé à bon nombre d'immigré-e-s. Le moindre paradoxe n'est pas de voir les pouvoirs publics consolider ces inégalités en soutenant les services privés à la personne. Au nom de la promotion professionnelle des femmes (aisées) et de l'emploi des femmes déqualifiées n'assisterait-on pas à un retour de la domesticité, en France, au XXIe siècle ? Au terme de leur enquête sur les ressorts sociaux, économiques et politiques de ce qui reste encore aujourd'hui « un sale boulot », les auteurs proposent une alternative émancipatrice : elle milite pour une autre répartition des temps alloués au travail et à la vie privée et pour une révolution intime, qui forcerait les hommes à prendre leur part du fardeau domestique et à se satisfaire d'affaires à peine moins bien rangées. La longue marche vers l'égalité vaut bien quelques faux plis. - Présentation éditeur

Centre de ressources Abdelmalek Sayad - Établissement public du Palais de la Porte Dorée - Musée national de l'histoire de l'immigration
293 avenue Daumesnil 75012 Paris - Tél : 01 53 59 15 92 - mediatheque.sayad[at]palais-portedoree.fr