La médiathèque est en accès libre et gratuit du mardi au vendredi de 14h à 17h30 et le samedi de 14h à 19h

Vue normale Vue MARC vue ISBD

Le temps de la coopération : sciences sociales et décolonisation au Maghreb / sous la direction de Jean-Robert Henry, Jean-Claude Vatin

Type : LivreGenre : Auteur: Direct. Publication, HENRY, Jean-RobertEditeur : Paris : Karthala • Aix-en-Provence : Institut de recherches et d'études sur le monde arabe et musulman (IREMAM) , 2012Description matérielle : 1 vol. (405 p.) ; 24 cmISBN : 9782811107888.Résumé : Résumé : Au moment où les pays du Maghreb se libéraient l'un après l'autre de l'emprise coloniale, la mise en place simultanée d'une politique de coopération avec la France était paradoxale. C'était particulièrement sensible en Algérie, où le flux des rapatriés et militaires qui regagnaient massivement la métropole à l'issue d'une guerre impitoyable croisait celui des milliers de jeunes diplômés qui traversaient en sens inverse la Méditerranée, porteurs d'un espoir de réconciliation, de reconstruction et de développement partagé. Cette coopération fut intense dans l'enseignement supérieur, lieu par excellence où se négociaient des éléments de rupture et d'héritage avec le passé. Les ambitieux projets de société qui se formulaient alors au Maghreb trouvaient leur prolongement dans les questionnements des sciences sociales. Quel bilan intellectuel et humain tirer aujourd'hui de ces années singulières de la coopération ? Pour y répondre, cet ouvrage conjugue deux approches, d'histoire orale et d'histoire intellectuelle. D'une part, le film «Coopérations», joint au volume (DVD) et réalisé à partir d'une enquête auprès d'universitaires français et maghrébins, montre la diversité des parcours individuels. D'autre part, les contributions à l'ouvrage s'attachent à analyser la dimension collective de l'expérience de coopération et ses effets sur la reformulation des savoirs en sciences sociales. Les deux approches se complètent et s'imbriquent, d'autant que les auteurs sont aussi pour beaucoup des acteurs de cette période. Leur statut de spécialistes des sciences sociales donne à leurs témoignages oraux ou écrits une tonalité particulière. Loin d'opposer la mémoire et l'histoire, l'ensemble incite à replacer chaque destin individuel dans une aventure humaine et intellectuelle commune. - Présentation EditeurSujet - Nom commun : coopération | enseignement supérieur | enseignement secondaire | enseignement professionnel Sujet - Nom géographique : Maghreb -- pays | France -- pays Dewey : 338.9Plan de classement : : 6 Ici et là-bas | 6B Liens avec les pays d’origine
Type de document Site actuel Cote Statut Date de retour prévue Réservations
Consultable sur place Consultable sur place Fonds général 6B 338.9 HEN (Parcourir l'étagère) Exclu du prêt
Réservations : 0

Résumé Au moment où les pays du Maghreb se libéraient l'un après l'autre de l'emprise coloniale, la mise en place simultanée d'une politique de coopération avec la France était paradoxale. C'était particulièrement sensible en Algérie, où le flux des rapatriés et militaires qui regagnaient massivement la métropole à l'issue d'une guerre impitoyable croisait celui des milliers de jeunes diplômés qui traversaient en sens inverse la Méditerranée, porteurs d'un espoir de réconciliation, de reconstruction et de développement partagé.
Cette coopération fut intense dans l'enseignement supérieur, lieu par excellence où se négociaient des éléments de rupture et d'héritage avec le passé. Les ambitieux projets de société qui se formulaient alors au Maghreb trouvaient leur prolongement dans les questionnements des sciences sociales. Quel bilan intellectuel et humain tirer aujourd'hui de ces années singulières de la coopération ?

Pour y répondre, cet ouvrage conjugue deux approches, d'histoire orale et d'histoire intellectuelle. D'une part, le film «Coopérations», joint au volume (DVD) et réalisé à partir d'une enquête auprès d'universitaires français et maghrébins, montre la diversité des parcours individuels. D'autre part, les contributions à l'ouvrage s'attachent à analyser la dimension collective de l'expérience de coopération et ses effets sur la reformulation des savoirs en sciences sociales.
Les deux approches se complètent et s'imbriquent, d'autant que les auteurs sont aussi pour beaucoup des acteurs de cette période. Leur statut de spécialistes des sciences sociales donne à leurs témoignages oraux ou écrits une tonalité particulière. Loin d'opposer la mémoire et l'histoire, l'ensemble incite à replacer chaque destin individuel dans une aventure humaine et intellectuelle commune. - Présentation Editeur

Médiathèque Abdelmalek Sayad - Établissement public du Palais de la Porte Dorée - Musée national de l'histoire de l'immigration
293 avenue Daumesnil 75012 Paris - http://catalogue.histoire-immigration.fr - Tél : 01 53 59 15 92 - mediatheque.sayad[at]palais-portedoree.fr