Accueil sur rendez-vous pour toute personne justifiant d’une recherche du mardi au vendredi de 10h à 17h.

Vue normale Vue MARC vue ISBD

Le sanglot de l'homme blanc : Tiers-Monde, culpabilité, haine de soi / Pascal Bruckner

Type : LivreGenre : Auteur: Auteur, BRUCKNER, PascalEditeur : Paris : EDITIONS DU SEUIL , 1983Collection : Points. ActuelsDescription matérielle : 1 vol. (309 p.)ISBN : 2020091399.Résumé : Résumé : "Le sanglot de l'homme blanc. Nous autres, Européens, avons été élevés dans la haine de nous-mêmes, dans la certitude qu'au sein de notre culture un mal essentiel exigeait pénitence. Ce mal tient en deux mots : colonialisme et impérialisme. La mauvaise conscience oriente le regard que nous portons sur nous-mêmes et sur le Tiers-Monde, surtout depuis la fin de la guerre d'Algérie. Elle a créé le «tiers-mondisme», idéologie désignant l'Europe et l'Amérique comme la cause unique de tout ce qui est négatif dans l'Histoire. C'est elle encore qui oppose un Sud radieux, peuplé d'agneaux et de martyrs, à un Nord rapace, habité de loups et de nantis. Ce livre ne propose pas la énième vision doloriste du Tiers-monde, n'invite pas aux larmes suspectes, aux apitoiements dédaigneux. Il tente, au contraire, une approche positive du Sud. Entre la suffisance et le masochisme, j'ai voulu tracer la voie d'un «européo-centrisme paradoxal» qui porte les Occidentaux vers le dehors sans les contraindre à se renier." Présentation auteurNote : Fonds Dewitte (exemplaire n° 1)Sujet - Nom commun : histoire de la colonisation | représentation | tiers-monde | relation Nord-Sud | européen -- population Dewey : 325.3Plan de classement : : 1 Introduction à l’histoire de l’immigration | 1A Histoire de l’immigration
Type de document Site actuel Cote Statut Notes Date de retour prévue Réservations
Consultable sur place Consultable sur place Fonds général DEW 1A 325.3 BRU (Parcourir l'étagère) En réserve Fonds Dewitte
Réservations : 0

Fonds Dewitte (exemplaire n° 1)

Résumé "Le sanglot de l'homme blanc.
Nous autres, Européens, avons été élevés dans la haine de nous-mêmes, dans la certitude qu'au sein de notre culture un mal essentiel exigeait pénitence. Ce mal tient en deux mots : colonialisme et impérialisme.
La mauvaise conscience oriente le regard que nous portons sur nous-mêmes et sur le Tiers-Monde, surtout depuis la fin de la guerre d'Algérie. Elle a créé le «tiers-mondisme», idéologie désignant l'Europe et l'Amérique comme la cause unique de tout ce qui est négatif dans l'Histoire. C'est elle encore qui oppose un Sud radieux, peuplé d'agneaux et de martyrs, à un Nord rapace, habité de loups et de nantis.
Ce livre ne propose pas la énième vision doloriste du Tiers-monde, n'invite pas aux larmes suspectes, aux apitoiements dédaigneux. Il tente, au contraire, une approche positive du Sud.
Entre la suffisance et le masochisme, j'ai voulu tracer la voie d'un «européo-centrisme paradoxal» qui porte les Occidentaux vers le dehors sans les contraindre à se renier." Présentation auteur

Centre de ressources Abdelmalek Sayad - Établissement public du Palais de la Porte Dorée - Musée national de l'histoire de l'immigration
293 avenue Daumesnil 75012 Paris - Tél : 01 53 59 15 92 - mediatheque.sayad[at]palais-portedoree.fr