La médiathèque est en accès libre et gratuit du mardi au vendredi de 14h à 17h30 et le samedi de 14h à 19h

Vue normale Vue MARC vue ISBD

Les immigrés et l'école : une course d'obstacles : lectures de chiffres (1973-1987)

Type : LivreGenre : Auteur: BOULOT, SergeEditeur : Paris : Centre d'information et d'étude sur les migrations internationales (CIEMI) , 1988 • Paris : L'HarmattanCollection : Recherches universitaires et MigrationsDescription matérielle : 191 p.ISBN : 2738400612.ISSN : 0764-1532.Résumé : Résumé : L'échec scolaire n'est pas un mythe. Dans une société où l'école mobilise une part accrue de l'existence des individus et où la réussite sociale passe par l'obtention de diplômes de plus en plus élevés, l'exclusion de la certification acquiert un statut d'exclusion de la légitimité. Or, bien loin de se démocratiser, l'école, si elle a concouru à élever le niveau de tous, a perpétué et même renforcé les inégalités sociales, les facteurs externes au système scolaire pesant d'un poids plus lourd que les facteurs internes et interférant sur ces derniers. Les enfants d'immigrés, dans ce contexte, sont ceux qui cumulent les difficultés les plus grandes : au bas de l'échelle sociale, ils se trouvent dans les mêmes conditions que leurs camarades français des couches populaires. Quel sens donner alors aux solutions proposées ? "Solidariser les cultures en présence" n'aura de sens que le jour où la solidarité aura des effets concrets sur l'égalité d'accès à une place légitime dans la société, quelle que soit son appartenance socio-économique !Note : Paris, Ed. L'Harmattan - CIEMI, 1988, 191 p. (Recherches universitaires et Migrations)Sujet - Nom commun : Système éducatif | élève étranger | statistique | échec scolaire Dewey : 371Plan de classement : : 7 Vivre en France | 7D Éducation, enseignement
Type de document Site actuel Cote Statut Date de retour prévue Réservations
Consultable sur place Consultable sur place Fonds général 7D 371 BOU (Parcourir l'étagère) Exclu du prêt
Réservations : 0

Paris, Ed. L'Harmattan - CIEMI, 1988, 191 p. (Recherches universitaires et Migrations)

Résumé L'échec scolaire n'est pas un mythe. Dans une société où l'école mobilise une part accrue de l'existence des individus et où la réussite sociale passe par l'obtention de diplômes de plus en plus élevés, l'exclusion de la certification acquiert un statut d'exclusion de la légitimité. Or, bien loin de se démocratiser, l'école, si elle a concouru à élever le niveau de tous, a perpétué et même renforcé les inégalités sociales, les facteurs externes au système scolaire pesant d'un poids plus lourd que les facteurs internes et interférant sur ces derniers. Les enfants d'immigrés, dans ce contexte, sont ceux qui cumulent les difficultés les plus grandes : au bas de l'échelle sociale, ils se trouvent dans les mêmes conditions que leurs camarades français des couches populaires. Quel sens donner alors aux solutions proposées ? "Solidariser les cultures en présence" n'aura de sens que le jour où la solidarité aura des effets concrets sur l'égalité d'accès à une place légitime dans la société, quelle que soit son appartenance socio-économique !

Médiathèque Abdelmalek Sayad - Établissement public du Palais de la Porte Dorée - Musée national de l'histoire de l'immigration
293 avenue Daumesnil 75012 Paris - http://catalogue.histoire-immigration.fr - Tél : 01 53 59 15 92 - mediatheque.sayad[at]palais-portedoree.fr