Le Centre de ressources est actuellement fermé au public.

Vue normale Vue MARC vue ISBD

Étranger qui es-tu ? : diffusé sur France culture le 22/03/1997 / Marie Christine Navarro (prod), Fabien Fleurat (réal.), participants, Michèle Tribalat et Sami NaÏr

Type : Enregistrement sonore (CD) Genre : Emission radiophoniqueAuteur: Réalisateur de film, FLEURAT, FabienEditeur : Paris : Radio-France • Paris : France Culture • Paris : Institut National de l'Audiovisuel , 1997Collection : Grand angleDescription matérielle : 1CD (60 min 03)Résumé : Résumé : Fernando Batista explique les filières clandestines du passage de la frontière pour les immigrés portugais de 1969. Des représentants de grandes entreprises françaises étaient présents à la gare d'Hendaye pour recruter les immigrés portugais. Il évoque les bidonvilles de Massy-Palaiseau qui abritaient les familles portugaises et maghrébines. Les jeunes portugais immigraient pour éviter les guerres coloniales portugaises. Il aborde la condition ouvrière au Portugal et en France. Sa naturalisation date de 1980, il souligne les obstacles rencontrés pour un travailleur étranger qui souhaite s'impliquer dans la vie syndicale de son entreprise depuis les années 1970. - Lors d'un renouvellement de sa carte d'identité française, Anna Kleinberg a dû présenter les certificats de naturalisation de ses parents. Elle évoque les arrestations par la Gestapo des lycéens juifs de son lycée et les précautions prises par sa famille pour lui fournir des papiers d'identité falsifiés qui lui ont évité la déportation. Elle fait un parallèle entre ces deux démarches administratives. - Lydia Brovelli, employeur d'un ouvrier zaïrois s'insurge contre les autorités qui refusent le droit d'asile à un étranger intégré dans la société française. - Ishab, cinéaste libanais, abordes ses difficultés pour obtenir une carte de séjour de travailleur libéral. - Pierre Calfa met en avant son combat contre les lois restrictives pour les immigrés.Sujet - Nom commun:politique d'intégration | clandestin | syndicalisme | Entrée-séjour | naturalisation | portugais -- population | juif -- population | libanais -- population | politique d'immigration Dewey : 342.082Plan de classement : :3 Face à l’État | 3A Politiques d’immigration
Type de document Site actuel Cote Statut Date de retour prévue Réservations
Consultable sur place Consultable sur place Fonds général 3A 342.082 INA (Parcourir l'étagère) En réserve
Réservations : 0

Résumé Fernando Batista explique les filières clandestines du passage de la frontière pour les immigrés portugais de 1969. Des représentants de grandes entreprises françaises étaient présents à la gare d'Hendaye pour recruter les immigrés portugais. Il évoque les bidonvilles de Massy-Palaiseau qui abritaient les familles portugaises et maghrébines. Les jeunes portugais immigraient pour éviter les guerres coloniales portugaises. Il aborde la condition ouvrière au Portugal et en France. Sa naturalisation date de 1980, il souligne les obstacles rencontrés pour un travailleur étranger qui souhaite s'impliquer dans la vie syndicale de son entreprise depuis les années 1970.
- Lors d'un renouvellement de sa carte d'identité française, Anna Kleinberg a dû présenter les certificats de naturalisation de ses parents. Elle évoque les arrestations par la Gestapo des lycéens juifs de son lycée et les précautions prises par sa famille pour lui fournir des papiers d'identité falsifiés qui lui ont évité la déportation. Elle fait un parallèle entre ces deux démarches administratives.
- Lydia Brovelli, employeur d'un ouvrier zaïrois s'insurge contre les autorités qui refusent le droit d'asile à un étranger intégré dans la société française.
- Ishab, cinéaste libanais, abordes ses difficultés pour obtenir une carte de séjour de travailleur libéral.
- Pierre Calfa met en avant son combat contre les lois restrictives pour les immigrés.

Centre de ressources Abdelmalek Sayad - Établissement public du Palais de la Porte Dorée - Musée national de l'histoire de l'immigration
293 avenue Daumesnil 75012 Paris - Tél : 01 53 59 15 92 - centrederessources[at]palais-portedoree.fr