Accueil sur rendez-vous pour toute personne justifiant d’une recherche du mardi au vendredi de 10h à 17h.

Vue normale Vue MARC vue ISBD

Solidarité avec le Burkina Faso

Type : Enregistrement sonore (CD) Genre : Emission radiophoniqueEditeur : Paris : EPRA , 2000Résumé : Résumé : 1 - Démagogie ou militantisme CQMD ou «Ceux Qui Marchent Debout» a donné, depuis quelques années, ses lettres de noblesse à la fanfare funk. Cette formation de 6 musiciens propose une fanfare revue et corrigée, où se mêlent groove et dérision. CQMD a choisi pour ce 3ème album de s'autoproduire. Quels sont les avantages et les inconvénients ? Est-ce une façon de ne pas rentrer dans le moule ? Pourtant CQMD est loin d'être un groupe militant. Sans velléités politiques, Roufi (au sousophone) et Bruno (à la trompette) ont pourtant leur mot à dire sur la politique spectacle. Où commence la démagogie, où s'arrête le militantisme ? D'après eux, seuls les artistes sociaux (comme Zebda) peuvent s'impliquer politiquement. Anne Ouicher, Fréquence Mistral, 17 min 53 2 - Le Hip Hop en Afrique (1/2) Après la vague Hip Hop ouest-africaine, la Rap Attitude gagne le Cameroun et la République Centrafricaine. L'occasion de mettre un coup de projecteur sur ces jeunes collectifs qui inventent un nouveau mode d'expression, nourri d'influences euro-américaines et de sauce locale. Regards croisés sur la scène camerounaise et centrafricaine. Parmi les rappeurs de Yaoundé, le collectif Négrissimes s'impose avec ses textes humoristiques et réalistes. A Bangui, le trio Duké Klan se veut, pour sa part, porte-drapeau d'un rap identitaire en sangho, la langue nationale. Enfin, les Focus Maseka, un groupe de huit filles de Bangui, jouent la carte du rap féministe. Daniel Lieuze, RFI, 21 min 23 3 - Solidarité avec le Burkina Faso Camille, Pauline, Sofiane, Olivier et Sébastien sont des élèves de CM1 et CM2 de l'école primaire de Châtillon-sur-Chalaronne, dans l'Ain, qui réalisent chaque semaine des ateliers radio, dans le cadre du Contrat Educatif Local (CEL). Ils ont choisi de réaliser et de présenter une émission consacrée à l'opération humanitaire, menée conjointement avec les écoles des communes voisines, pour l'Association Médicale Inter Sanitaire (AMIS), et dont le but est de collecter des livres et des fournitures scolaires pour les envoyer à d'autres enfants au Burkina Faso. Alexandra Negler, Tropiques FM, 20 min 24Sujet - Nom commun : militant | musicien | hip hop | coopération | relation Nord-Sud | cultures urbaines Sujet - Nom géographique :
Type de document Site actuel Cote Statut Date de retour prévue Réservations
Consultable sur place Consultable sur place Fonds général EPRA 075-1 (Parcourir l'étagère) En réserve
Réservations : 0

Résumé 1 - Démagogie ou militantisme
CQMD ou «Ceux Qui Marchent Debout» a donné, depuis
quelques années, ses lettres de noblesse à la fanfare funk.
Cette formation de 6 musiciens propose une fanfare revue
et corrigée, où se mêlent groove et dérision. CQMD a
choisi pour ce 3ème album de s'autoproduire. Quels sont
les avantages et les inconvénients ? Est-ce une façon de
ne pas rentrer dans le moule ? Pourtant CQMD est loin
d'être un groupe militant. Sans velléités politiques, Roufi
(au sousophone) et Bruno (à la trompette) ont pourtant leur
mot à dire sur la politique spectacle. Où commence la
démagogie, où s'arrête le militantisme ? D'après eux, seuls
les artistes sociaux (comme Zebda) peuvent s'impliquer
politiquement.
Anne Ouicher, Fréquence Mistral, 17 min 53

2 - Le Hip Hop en Afrique (1/2)
Après la vague Hip Hop ouest-africaine, la Rap Attitude gagne le Cameroun et la République Centrafricaine. L'occasion de mettre un coup de projecteur sur ces jeunes collectifs qui inventent un nouveau mode d'expression, nourri d'influences euro-américaines et de sauce locale. Regards croisés sur la scène camerounaise et centrafricaine. Parmi les rappeurs de Yaoundé, le collectif
Négrissimes s'impose avec ses textes humoristiques et réalistes. A Bangui, le trio Duké Klan se veut, pour sa part, porte-drapeau d'un rap identitaire en sangho,
la langue nationale. Enfin, les Focus Maseka, un groupe de huit filles de Bangui, jouent la carte du rap féministe.
Daniel Lieuze, RFI, 21 min 23

3 - Solidarité avec le Burkina Faso
Camille, Pauline, Sofiane, Olivier et Sébastien sont des élèves de CM1 et CM2 de l'école primaire de Châtillon-sur-Chalaronne, dans l'Ain, qui réalisent chaque
semaine des ateliers radio, dans le cadre du Contrat Educatif Local (CEL). Ils ont choisi de réaliser et de présenter une émission consacrée à l'opération
humanitaire, menée conjointement avec les écoles des communes voisines, pour l'Association Médicale Inter Sanitaire (AMIS), et dont le but est de collecter
des livres et des fournitures scolaires pour les envoyer à d'autres enfants au Burkina Faso.
Alexandra Negler, Tropiques FM, 20 min 24

Centre de ressources Abdelmalek Sayad - Établissement public du Palais de la Porte Dorée - Musée national de l'histoire de l'immigration
293 avenue Daumesnil 75012 Paris - Tél : 01 53 59 15 92 - mediatheque.sayad[at]palais-portedoree.fr